Perrette et le tracteur, le paysan dans la publicité

, par François Dugny

Jusqu'au dimanche 4 janvier 2009

Cette exposition témoigne, que dans une France restée essentiellement rurale jusqu’aux années 1960, la publicité destinée aux citadins a forgé une image figée dans le temps du paysan en blouse et en sabots, vivant en harmonie avec la nature et doté d’une sagesse ancestrale.
Les publicités qui s’adressent aux paysans eux-mêmes pour les inciter à acheter des charrues, des tracteurs, des engrais chimiques ou des farines animales traduisent plus fidèlement l’évolution de l’agriculture française, même si elles renvoient également une image idéalisée de l’homme de la terre.
À travers les almanachs, calendriers, étiquettes commerciales, affiches, se perpétue une imagerie apte à servir la révolution silencieuse. Celle qui convertira le paysan en agriculteur, incitant à la mécanisation fait appels aux canons du genre : Beauté robuste des fermières, couchers de soleils dans les champs…
L’exposition se referme avec les spots publicitaires de ses 20 dernières années permettant au visiteur d’apprécier les dernières évolutions du regard porté sur le monde paysan.