APPRENDRE & EVALUER PAR LE JEU

Escape Game Tout ce qu’il faut savoir !

, par Marie-Christine Ponchot

1. Le concept des Escape Games
" Vous ne savez pas ce que le terme Escape Game ou Escape the Room veut dire ? On vous explique tout sur ce concept qui a été créé au Japon. A l’origine, les Escape Games étaient virtuels : un jeu vidéo où il est question de s’échapper d’une pièce dans laquelle un joueur est enfermé. Pour cela, il fallait découvrir des éléments cachés dans le décor afin de trouver une clé qui permettrait au joueur de s’échapper de la pièce. Aujourd’hui, les Escape Games sont venus envahir le monde réel !
Le principe reste le même : s’échapper d’une pièce en un temps limité en recherchant des indices et en faisant fonctionner ses cellules grises.
Seule différence : Le jeu se joue en groupe, chacun apporte quelque chose, quelles que soient ses compétences. Les Escape Games permettent aux joueurs de relever un défi et d’avoir un sentiment d’accomplissement, de vivre une aventure qui sort du quotidien dans un nouveau décor, d’incarner un personnage de fiction, de ressentir des émotions comme la peur, la surprise, la tension, la joie.
Emparons nous du concept afin d’enseigner autrement et de motiver nos élèves grâce à l’aspect ludique et l’esprit d’équipe.

La recette d’un Escape Game
Un temps limité : les joueurs doivent généralement s’échapper de la pièce en moins de 1 heure, voire 45 minutes. (ce qui nous arrange bien puisque dans la plupart des cas nous avons une heure semaine par classe)
Il s’agit d’un jeu en équipe qui permet de faire intervenir les différents types d’intelligences des membres du groupe.
Le jeu est construit autour d’une histoire, dans un décor adapté pour plus d’immersion.En général, le jeu commence par la fouille de la pièce. On assemble ensuite des objets, on déchiffre des codes et on résout des énigmes. L’assemblage des informations et des éléments récupérés lors des énigmes permet de résoudre l’énigme finale pour s’échapper.
Si l’énigme A mène à l’énigme B puis à l’énigme C, les joueurs peuvent être bloqués plus facilement. La possibilité de résoudre plusieurs énigmes en simultané rend le jeu plus dynamique.
Dans les salles d’Escape Games vous trouverez des portes secrètes, des coffres à codes, des cadenas, de l’encre invisible, des effets sonores (alarmes, musique angoissante…), des effets lumineux (laser, faible luminosité, lumière noire…), des objets magnétiques qui activent des mécanismes, des objets qui s’assemblent. Tout pour entrer dans la peau d’un détective ou d’un espion !

7 bonnes raisons de créer un Escape Game pédagogique
1/ Développer le sens de l’observation de vos élèves
2/ Favoriser la communication et l’organisation au sein d’un groupe
3/ Faire travailler leur logique
4/ Utiliser l’intelligence collective
5/ Motiver les élèves dans les apprentissages grâce à l’aspect ludique
6/ Se servir d’un format original pour revoir les notions du cours ou pour en introduire de nouvelles
7/ Sortir de la routine en enseignant autrement !

Comment adapter un Escape Game en classe ?
1/ Vous ne pouvez certes pas enfermer vos élèves, mais la finalité du jeu « s’échapper » peut très bien être modifiée par « trouver un objet et/ou le détruire, le stopper ».

2/ Il peut être difficile de réaliser un Escape Game avec 30 élèves : pour que chacun puisse participer, vous pouvez le faire en demi-classe avec deux équipes qui participeront à deux Escape Games (distincts ou non). Vous pouvez également utiliser deux salles de classe, avec l’aide d’un collègue ou une grande salle divisée en deux « terrains de jeu » comme le réfectoire, le CDI ou le gymnase.

3/ Vous n’avez pas forcément besoin d’aller chiner de nombreux objets et de déménager des meubles pour créer un décor : adaptez l’histoire à l’environnement scolaire ! Par exemple le labo de science pour stopper une épidémie au collège, un élève qui aurait disparu d’une salle de classe la veille, la salle informatique pour démasquer des hackers, le CDI sur les traces d’un jeune écrivain et de son précieux trésor… Et n’oubliez pas, si les accessoires du décor que vous avez intégrés pour cacher les indices dénotent par rapport au reste de la pièce, les élèves les trouveront trop rapidement, surtout s’ils connaissent bien le lieu !

4/ La sécurité des élèves est un point important. Voici une feuille de route à leur distribuer avant de commencer avec les règles du jeu et de sécurité : ne pas utiliser la force, ne pas grimper, ne pas se faufiler, ne pas démonter un objet ou un meuble (Eh oui, certains peuvent être un peu trop impliqués dans la recherche d’indices).

5/ L’aspect interdisciplinaire peut être particulièrement intéressant afin de varier les énigmes : les maths pour déchiffrer un code, la physique-chimie pour activer une lumière avec un circuit électrique…

6/ Faites tester votre Escape Game à des collègues volontaires avant de faire participer une classe, cela vous permettra le cas échéant de réajuster en cas de dysfonctionnement"
(SOURCE : #Profpower)

Avoir aussi :
OUTILS ET RESSOURCES
POUR ESCAPE GAMES PEDAGOGIQUES
https;//escapegame.mystrikingly.com/

2. A SUIVRE :
UTILISATION DES TABLETTES DANS L’ESCAPE GAME…

Voir en ligne : Références