Standardisé ou artisanal ?

, par Julie Terzakis

Classes concernées : Terminales CAP Maintenance des Véhicules Automobiles, option voiture et motocycle.

Objectifs pédagogiques :
- Permettre aux élèves de faire la différence entre une production artisanale unique et une production industrielle standardisée.
- Amener les élèves à expérimenter ce passage de l’une à l’autre (du standard à l’unique).
- Familiariser les élèves à la technique du moulage par le sable.
- Interpeller les élèves sur la nécessité du réemploi dans une optique de réduction des déchets et de préservation de l’environnement.

Résumé des activités :
- Phase d’investigations : Les élèves repèrent et nomment les différences de production qui existent entre une fabrication en usine et une fabrication en atelier grâce à deux vidéos (introduction à la révolution industrielle).
- Phase d’expérimentations : Des pièces mécaniques (standardisées et identiques) sont récupérées dans les ateliers du lycée. Les élèves expérimentent, avec de l’argile, la prise d’empreintes de pièces mécaniques combinées. Ces empreintes sont finalement moulées en cire puis démoulées et misent de côté…
- La phase de réalisation se déroule à l’ActLab, un laboratoire du réemploi, dans lequel se trouve une fonderie artisanale, à l’île Saint Denis (93).
La dernière étape du processus de transition entre le standard et l’unique est de créer à partir des moulages en cire que les élèves ont produit avant, des pièces encore plus uniques ! Ils ont donc assisté à une 3ème étape : le moulage par le sable de leur empreintes en cire puis le coulage en aluminium. (*L’aluminium utilisé est celui des pièces mécaniques récupérées au lycée)
- Restitution : Chaque classe possède maintenant son propre trophée !

Projet réalisé au lycée Claude Chappe à Nanterre (92)